Alors que la préfète de la Loire, Catherine Seguin, venait tout juste d’annoncer hier une série de mesures restrictives visant notamment les bars et entrées en vigueur aujourd’hui mercredi 23 septembre, le ministre de la Santé a rendu publiques ce soir à 20h des décisions encore plus fermes qui s’appliquent à plusieurs métropoles dont Saint-Étienne. Elles viennent annuler en partie les arrêtés de la préfecture, et donc en partie les contredire. Ce qui contribue à brouiller un peu plus une communication gouvernementale déjà peu lisible, et ajoute au climat général déjà quelque peu perturbé un léger vent de panique.

Voici les mesures annoncées qui s’appliqueront à Saint-Étienne

  • Les événements publics ne peuvent accueillir plus de 1000 personnes dès samedi 26 septembre
  • Les grands événements déclarés sont interdits.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public (plages, parcs) sont interdits.
  • Fermeture partielle à compter de lundi 28 septembre des bars sur décision du préfet, sachant que les établissements ne pourront pas rester ouverts après 22 heures.
  • Fermeture des salles de sport et des gymnases.
  • Fermeture de toutes les salles des fêtes et salles polyvalentes.