Les membres de Sainté Debout qui étaient candidats sur la liste menée par Andrée Taurynia (LFI) au premier tour des municipales à Saint-Etienne, dont le numéro 2 Philippe Barriol et le numéro 6 Fabrice Devésa, ont déclaré dans un communiqué qu’ils s’abstiendraient au second tour le 28 juin.

Il devrait opposer le maire sortant, Gaël Perdriau (LR), arrivé en tête avec 46%, et une liste commune des écologistes menés par Olivier Longeon et des socialistes menés par Pierrick Courbon. Ce dernier, étant arrivé en deuxième position au premier tour avec 21,31%, devrait logiquement être tête de liste pour le second tour.

Un premier tour illégitime

Les membres de Sainté Debout motivent leur décision par le faible taux de participation au premier tour : « C’est pourquoi, trouvant illégitime le premier tour de ces municipales, nous n’irons pas voter au second et n’appellerons donc personne à se déplacer dans les urnes. » Une décision qui aura pour conséquence de fragiliser un peu plus la liste de gauche et écologiste, qui part déjà avec un sérieux handicap face à celle du maire LR.

C’est la deuxième fois en quelques semaines que Sainté Debout prend une décision qui s’apparente à un soutien à Gaël Perdriau : pendant le confinement, les membres de ce groupe avaient soutenu la décision du maire d’interdire le jogging à Saint-Etienne entre 9h et 21h, tandis que les candidats Pierrick Courbon et Olivier Longeon l’avaient dénoncée, aux côtés de la Ligue des Droits de l’Homme, et avaient déposé avec cette dernière un recours devant la justice pour faire interdire l’arrêté municipal.