marche-republicaine-pour-charlie_1081282_632x374Extrait du texte publié par Daniel Bougnoux sur son blog, dimanche 11 janvier 2015 :

« (…) La manif est émouvante (elle remet en mouvement) parce qu’elle nous immerge, nous roule et nous brasse : on ne rumine plus seul les mêmes pensées, on les actualise, on les renforce de les voir partagées. Traversé, transi par la participation au grand fleuve humain, chaque corpuscule individuel s’éprouve onde. Et cette évidence est réparatrice, ou fortement cathartique.

(…) Etre ou ne pas être Charlie ? Il suffit d’affirmer Charlie vivant, comme moi, Charlie c’est vous Charlie c’est moi…, tous ceux qu’au-delà des arguties indignerait sa mort. On ne discute pas des contenus du journal mais d’un faisceau de principes qu’incarnait Charlie, laïcité, esprit critique voire frondeur, liberté d’expression, qui de fait ratissent large et qui déclenchent aujourd’hui l’avalanche : les manifs se multiplient, les réseaux sociaux grondent, les dessins débordent, les abonnements affluent, comme en dénégation de la terrible perte. »