Luc Chatel – le journaliste, pas l’ex-ministre – dénonce neuf faux impertinents du PAF dans son livre Les Tartuffes du petit écran (Ed. Gawsewitch). Zemmour, Denisot, Ruquier, Ardisson, Naulleau, Polony, Barthès, Giesbert et Bouvard y sont qualifiés de « rebelles en carton-pâte », et classés en deux familles, les « beaufs » et les « cyniques ». L’auteur aiguise sa charge en estimant que ces « ricaneurs professionnels » ne remettent en cause « aucun pouvoir, débitent des inepties sur un ton moralisateur ou satisfait » et sont « les bouffons d’un système… » Les réactions ne devraient pas tarder !

Article paru le 4/11/2012